Bernard Okalia Bilaï : << L'État est debout dans la région >>

L’administrateur civil dément la nouvelle qui fait état de la fuite des fonctionnaires en poste dans la région du Sud-Ouest vers Douala. Parmi les invités de l’édition de Dimanche midi (Poste national de la CRTV) du 17 février 2019, il y avait le gouverneur de la région du Sud-Ouest Bernard Okalia Bilaï. Le chef de terre de cette région en proie à des violences est revenu sur la situation de son unité administrative. Il a démenti l’information qui fait état de la fuite des fonctionnaires vers Douala illustrant son propos par le taux de présence dans les bureaux évalué à 85% au dernier pointage. Le gouverneur Okalia Bilaï a brandi un autre exemple pour montrer que les populations du Sud-Ouest ont bravé le mot d’ordre de « ville morte » des sécessionnistes.« Il y a des menaces mais la plupart des responsables assument leurs responsabilités. L’Etat est debout dans la région. Les différentes unités administratives malgré les difficultés fonctionnent au rythme des événements nationaux. De grands rendez-vous nationaux son observés dans la région. Le 11 février a été célébré et je dirais même avec faste ». Il déclare que c’était un défi pour les jeunes qui ont juré de communier avec le reste des jeunes de la nation et réitère que la région est sous contrôle administratif et sécuritaire malgré les menaces. Le gouverneur a également commenté sa mésaventure sur la route de Kumba la semaine passée. Alors qu’il allait visiter l’hôpital incendié quelques jours plus tôt, son cortège a été mitraillé à deux reprises par les séparatistes. Aujourd »hui, il remercie le Tout-Puissant.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps