Barrage de Lom Pangar : Les plaintes des ex-employés de la CWE préoccupent

Un atelier de restitution des travaux de suivi des plaintes des ex-employés de la société chinoise CWE dans le cadre du mécanisme révisé de gestion des plaintes du projet hydroélectrique de Lom et Djerem s’est ouvert le 12 mars 2019 à Bertoua. “Les revendications des ex-employés de la société CWE à Lom Pangar sont multiples: les subventions des repas impayées, les logements non conformes, le non-paiement des accidents de travail et le paiement partiel des cotisations sociales entre autres irrégularités constatées”. Ce sont les déclarations de Daniel Kofané Bassaga, rencontré lors de l’atelier de Bertoua. Cet ex-employé de la CWE pendant 6 années a travaillé dans le chantier de construction du Barrage Hydroélectrique de Lom Pangar en qualité de mécanicien. Au bout de cette période travail, la CWE lui a reversé seulement une année de cotisations sociales à la CNPS, il n’a pas aussi bénéficié du paiement de certaines indemnités liées au logement non conforme et la subvention de repas. Comme lui, de nombreux camerounais ayant travaillé dans ce chantier structurant du Chef de l’État, Paul Biya, se plaignent des irrégularités et revendiquent la régularisation de leurs situations.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps