Au moins 10 sépatistes dont un chef neutralisés dans des combats par l'armée

Au moins 10 séparatistes ont été neutralisés vendredi par les forces de défense et de sécurité camerounaises à Belo département du Boyo région du Nord-ouest, ont rapporté à KOACI des sources sécuritaire et communautaire concordantes. «Une opération conjointe lancée vendredi matin par l’armée, la gendarmerie et la police a permis de neutraliser une dizaine de séparatistes armés », a déclaré sous anonymat une source militaire. Lors de l’opération militaire, un des chefs séparatistes que les autorités qualifient de « terroristes » a été neutralisé. L’information est confirmée par un habitant de Njinikom, « Amigo, qui régnait en grand maître absolu dans tout notre département de Boyo notamment dans les villes de Belo, Fundong et Ndjinikom a été neutralisé », précise Akuro. Achang Fidelis chef séparatiste qui a été neutralisé se présentait comme un général L’opération qui a duré plusieurs heures n’a fait aucune victime dans le camp des forces de défense et de sécurité. « General Amigo » chef opérationnel des séparatistes a revendiqué les assassinats de trois gendarmes dans le département du Boyo.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App