Au Cameroun, la mortalité liée au paludisme est passée de 18,4% à 12,8% entre 2011 et 2017

La mortalité liée au paludisme est passée de 18,4% à 12,8% entre 2011 et 2017, a déclaré cette semaine le ministre de la Santé publique. Dans le même temps, la morbidité liée au paludisme en consultation a chuté de 30, 7% à 24, 3% entre 2011 et 2017. Selon le gouvernement la chute de la mortalité et de la morbidité du paludisme sont liées à l’usage des Moustiquaires Imprégnées d’Insecticides de Longue Durée d’Action (Milda) dont l’utilisation est de plus en plus répandue. En effet, les enquêtes post campagne (EPC) sur l’utilisation des moustiquaires, ont révélé une tendance à la hausse des Milda, « la possession des MILDA par ménages est passée de 65,6% à 76,6% de l’année 2013 à l’année 2017 (EPC MILDA 2013; EPC MILDA 2015/2017)», a révélé le Dr Malachie Manaouda, le ministre de la Santé Publique. Jusqu’ici, il y a eu deux campagnes nationales de distribution gratuite des MILDA aux camerounais avec 20,4 millions des Milda distribuées, soit 8 654 731 en 2011 et 11 761 972 entre 2015 et 2016.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App