Assemblée Nationale camerounaise:les identités des 14 Députés décédés

Au total 14 députés sont morts au cours de la législature 2013-2018, prorogée par le président de la république quelque en 2019. Le dernier en date est le président du groupe parlementaire Social Democratic Front (SDF), Joseph Banadzem Lukong, décédé le samedi 30 mars dernier à l’hôpital général de Yaoundé. Rappelons que l’article 155 du Code électoral, qui prévoit l’organisation d’élections partielles après le décès d’un député. La liste complète des députés décédés, (dressée par Quotidien Mutations) 1. Joseph Banadzem, député SDF dans le Bui (Nord-Ouest); 2. Pierre Sende, député Upc du Nyong et Kellé (Centre) ; 3. Dougouf Djonkio, député Rdpc du Mayo-Tsanaga (Extrême-Nord) ; 4. Abba Malla Boukar, député Rdpc dans le département du Mayo-Sava (Extrême-Nord) ; 5. Samba Mariama, député Udc dans le Noun (Ouest) ; 6. Igelle Elias Terhemen Akiande, député Rdpc à Akwaya dans la Manyu (Sud-Ouest) ; 7. Arthur Lisinge Ekeke, député Rdpc du Fako (Sud-Ouest) ; 8. Madjele, député Rdpc du Mayo-Kani (Extrême-Nord) ; 9. Joseph Mboui, député Rdpc de la Sanaga Maritime (Littoral) ; 10. Jean Claude Mpacko Kotto, député Rdpc dans le Moungo (Littoral) ; 11. Genesis Mbucksek, député Rdpc de la Donga Mantung (Nord-Ouest); 12. Barnabé Eloundou, député Rdpc de la Lekié (Centre) ; 13. Viche Taga, député Rdpc du Mayo-Sava (Extrême-Nord) ; 14. Elias Gondji, député Rdpc du Mayo Tsanaga (Extrême-Nord).

Social

  • Mobile App