Ambazonie : ville morte à Buea ce lundi

Après les célébrations sacrées qui ont caractérisé un long et chargé week-end pour les chrétiens, l'atmosphère à Buea est à nouveau paralysée ce lundi 22 avril 2019 en raison de l'observation de la ville morte traditionnelle. Les activités régulières stagnent, la plupart des locaux commerciaux étant fermés et les habitants restant à l'intérieur. Du parc automobile Mile 17 à Great Soppo en passant par les rues de Molyko, les magasins sont fermés, aucun taxi ou véhicule utilitaire ne sillonnant les routes et seules quelques voitures privées sont mobiles. Des bureaux des greffiers à la jonction du gouverneur, certains magasins sont ouverts et peu de taxis sont visibles dans les rues. Les principaux occupants des rues sont des soldats effectuant des patrouilles régulières dans des voitures blindées et des fourgonnettes dans les villes. De nombreuses personnes ont appris à travailler chez elles au cours de cette « observation traditionnelle de la ville fantôme ».

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App