Ambazonie :le sénat soumet Paul Biya à un interrogatoire

Dans une lettre écrite en anglais et publiée le 11 mars dernier, un sénateur anglophone, le dénommé Henry G. Kemende, subjugue le président de la république, Paul Biya, à des questions orales, relatives aux lois constitutionnelles et celles du sénat. En effet, le sénateur Henry G. Kemende, interpelle le président de la république autour de 4 questions sur la crise sociopolitique qui sévit dans les régions du Nord-ouest. Dans une situation de guerre dans les régions anglophones, le sénateur question Paul Biya sur les mesures prises pour différencier les séparatistes des civiles, des simples manifestants et des soi-disant terroristes, quelle mesure le président a-t-il pris pour protéger les civils et les biens ? Il poursuit en questionnant Paul Biya sur le nombre de visites qu’il a tenu depuis le début de la crie dite anglophone. Enfin le sénateur Henry conclue sur la question de savoir qui gagne et qui perd dans cette guerre entre armée républicaine et sécessionnistes.

Website to visit

Social

  • Mobile Apps