Ambazonie:La maison de Paul Elung Che incendiée dans le Sud-Ouest

Des hommes armés non identifiés ont tiré des coups de feu, ce 18 février, avant de mettre le feu à la résidence du secrétaire général adjoint à la présidence de la République. D’après des témoins, c’est dans la matinée du 18 février 2019 que la maison de Paul Elung Che a été incendiée à Bangem, dans le département du Kupe Manengouba, région du Sud-Ouest. Une région secouée depuis fin 2016 par la crise anglophone. Des hommes armés ont fait irruption très tôt dans le quartier, ont commencé à tirer des coups de feu en l’air, avant de mettre le feu à la résidence, ont fait savoir des témoins. Aucune perte en vie humaine n’est à déplorer. Le ministre, secrétaire général de la Présidence de la République du Cameroun se trouvant lui-même dans la capitale Yaoundé. Ce n’est pas la première fois que des maisons de hauts responsables du gouvernement sont la cible des sécessionnistes. En janvier dernier, c’est la résidence de Joseph Dion Ngute qui est attaquée dans la Sud-Ouest. Il est nommé 24h plus tard Premier ministre. Ces derniers jours, l’on enregistre de nouveaux pics dans les violences au Nord-ouest et au Sud-Ouest. Dimanche 17 février, un soldat a été tué par les séparatistes. Samedi 16 février, une centaine d’élèves – en majorité des filles – du collège Saint Augustin de Kumbo sont pris en kidnappés par des hommes armés. Elles seront relâchées moins de 24h plus tard dans après des négociations entre le clergé et les ravisseurs. Quelques membres du personnel de cet établissement sont encore entre les mains de la police qui les soupçonnent de complicité avec les ravisseurs. De nombreuses informations d’habitants de ces deux régions font état d’opérations de l’armée contre les séparatistes. Plusieurs villages brûlés. 19févr.

Social

  • Mobile App