Ambazonie: l'épouse du Sous-préfet de Batibo assassiné, s'adresse à Paul Biya

Julienne Namata sollicite une assistance du gouvernement pour l’encadrement de ses enfants . Extrait de son témoignage émouvant : "Après l’enlèvement de mon époux, ce n’était plus facile pour moi. Quand je me couche, mon époux n’est pas là au réveil, il n’y a personne avec qui discuter. Avec les neuf enfants, ce n’était vraiment pas facile. La situation à elle-seule coûte chère. Je devais m’occuper de tout alors que c’est mon époux qui s’occupait des grandes charges. Moi je l’assistais juste Je me suis alors dit qu’il fallait engager les enfants dans les petites activités pour leur permettre d’oublier progressivement l’absence de leur père. "

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App