Affaire MRC:un cadre du RDPC se déchaîne sur Maurice Kamto

Maurice Kamto et Cie arrêtés à Douala et conduit à Yaoundé Robert Mouthé Ambassa, affirme que Maurice Kamto a tendu un piège aux dirigeants camerounais, et ils sont tous tombés. Invité hier sur le plateau du programme « Equinoxe Soir », Robert Mouthé Ambassa, membre titulaire du comité central du parti au pouvoir le RDPC, s’est prononcé sur l’affaire du MRC qui continue à alimenter les débats au sein de l’opinion. Robert Mouthe Ambassa n’est pas allé par quatre chemins pour expliquer que le leader du MRC, Maurice Kamto, a lui-même « négocié » son emprisonnement.« Kamto a tendu un piège à nos dirigeants et ils sont tombés. Son objectif depuis le début était de se faire arrêter », analyse-t-il. L’homme politique estime que Maurice Kamto cherche absolument à devenir un « martyr ». « S'il devient effectivement un martyr, ça serait très très difficile à gérer par le gouvernement, vous verrez !», prévient-il. Bien plus, dans son argumentaire, Robert Mouthe Ambassa laisse comprendre que Maurice Kamto une fois en position de martyr, pourra facilement atteindre la magistrature suprême. « Il ne s'est pas fait arrêté aujourd’hui par surprise, il a bien voulu se faire arrêté », insiste-t-il.L’opposant Maurice Kamto, et 145 personnes (militants du MRC et alliés) ont en effet, été déferrés à la prison principale de Yaoundé, Kondengui, dans la nuit du 12 au 13 février. Ils ont été placés sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du tribunal militaire de Yaoundé.

Social

  • Mobile App