Affaire MRC :Paul Biya va récompenser le commissaire qui a arrêté Kamto

Ses proches ne cachent pas leur enthousiasme. D’ailleurs ils s’en vantent. Le Commissaire ESSOGO Raymond, délégué régional à la sûreté nationale pour le Littoral ayant atteint l’âge de la retraite va pouvoir bénéficier dans les prochaines semaines d’une prolongation de deux ans. Lui qui était encore incertain il y a quelques mois. Cette faveur, ESSOGO Raymond la doit à Ferdinand NGOH NGOH qui s’est battu pour l’obtenir auprès de Paul Biya. Si ce n’est même pas lui qui a signé à la place de Paul Biya. Mais la contre partie de l’actuel délégué régional à la sûreté nationale pour le Littoral aura été de mener la répression contre KAMTO, ses alliés et ses partisans. Ainsi, c’est Raymond ESSOGO en personne qui pénétrera au domicile de Albert Ndzongang en personne le 28 janvier avec un mandat de perquisition qui se transformera en mandat d’arrestation. Il procédera ainsi à l’arrestation de Maurice KAMTO, Albert Ndzongang et Christian Penda EKOKA. La meilleure: Après avoir mis les menottes à Maurice KAMTO. Il l’appellera: “ Pauvre capacitaire “, témoigne un policier ayant fait partie de l’équipe d’intervention de ce jour. Rappellons à cet effet que le MRC avait déjà déposé une plainte contre ESSOGO en 2018 pour avoir brutalisé des manifestants du MRC en octobre 2018. Mais, ce qu’il est important ici c’est le clan NGOH NGOH qui se renforce. Après avoir gagné la bataille devant Biya face au vieux Mbarga Nguele, patron de la police qui lui lèche actuellement les bottes, petit à petit le clan étant son réseau sur le terrain.Maurice KAMTO paye les frais des logiques pouvoiristes d’un individu qui utilise la femme du président pour assouvir les désirs hégémoniques de leur clan.

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App