Affaire MRC : 21 personnes remises en liberté

Après une séance de travail hier jeudi 14 février, entre le Commissaire du gouvernement près du Tribunal militaire de Yaoundé et le collectif des avocats constitués pour défendre les droits des personnes interpellées, « les chiffres consolidés font état de 131 personnes inculpées dont 18 femmes et 20 personnes remises en liberté », explique Maitre Emmanuel Simh, vice-président du MRC. Sur les 131 personnes qui seront jugées, 124 se trouvent dans des conditions de détention difficiles à la prison centrale de Kondengui alors que les leaders Valsero, Penda Ekoko, Eric Kingue, Albert Dzongang, Célestin Djamen, le professeur Alain Fogue et le président Maurice Kamto, au nombre de sept, sont incarcérés à la prison principale de Kondengui », ajoute Maitre Emmanuel Simh qui précise que les négociations sont en cours pour obtenir dans l’urgence la libération des étudiants qui doivent aller composer et des personnes âgées. Sur les 151 personnes amenées au Tribunal militaire de Yaoundé et qui sont passées devant le Commissaire du gouvernement entre le mardi 12 et le jeudi 14 février 2019, « 20 personnes ont été remises en liberté. Certains ont payé des cautions et les autres ont présenté des garants » explique Maitre Emmanuel Simh

Listen Audio on audio.237story.com

Social

  • Mobile App