1719 milliards de recettes fiscales en 2018

Cette somme qui représente 90% de l’objectif annuel fixé à l’administration fiscale n’inclut pas les recefies du mois de décembre qui devraient permetrre d’atteindre l’objectif de 1912 milliards de francs CFA visé par l’administration fiscale. Malgré un début difficile au trimestre 2018 où les recettes fiscales s’élevaient à 449,6 milliards de francs CFA sur les 487,6 milliards attendus, la situation s’est nettement améliorée par la suite, induisant ainsi une hausse des recettes. Depuis des réformes entreprises dans ce secteur, notamment la digitalisation des systèmes de paiement qui évitent de plus en plus aux agents de manipuler l’argent, les recettes fiscales sont constamment en hausse. Au cours de l’exercice 2017, la contribution du fisc dans les recettes de l’Etat s’élevait à 1790,4 milliards francs CFA en dépassement de près de 4 % par rapport aux objectifs de départ. Dette publique : 1040 milliards de fcfa remboursés en 2018 Dans le même temps et dans le registre de la dette publique, le gouvernement affirme que 1040 milliards de fcfa sur les 1056 milliards de fcfa prévus au terme de l’année 2018, ont déjà été remboursés selon gouvernement. Ils concernent la dette intérieure et extérieure du pays. Selon le ministère des finances (Minfi), des efforts sont consentis en ce qui concerne le niveau d’endettement de l’Etat qui est actuellement de 35%. Un ralentissement du rythme d’emprunt des emprunts concessionnels et non concessionnels fixé à 650 milliards de FCFA pour 2017 et 2018 jusqu’ici respecté d’après les pouvoirs publics. En 2017, 761 milliards de fcfa ont été remboursés. Un peu plus que les 727 milliards de fcfa préalablement annoncés. Pour ce qui est de la dette intérieure, les paiements sont également légèrement supérieurs.

Social

  • Mobile App